Les programmes

Home  /  Unité de recherche Design des Milieux  /  Les programmes

Les cinq programmes : « Luttes contre les pollutions », « Care », « Corps et écologies », « Les langages plastiques du design », « Innovations des milieux.

Ils rassemblent les cours, les workshops, les séminaires et conférences, les colloques, les projets de design, les recherches, les publications appartenant à un même thème de recherche. C’est aussi le lieu de la transversalité au sein de l’Unité de recherche Design des Milieux.

Luttes contre les pollutions

Dans une perspective de développement durable et de co-conception l’option design met en place une « Recherche-projet » concernant les luttes contre les pollutions, en particulier atmosphériques.

Le séminaire interroge les représentations de la qualité de l’environnement : celles issues de la recherche scientifique et technique, celles issues du design et des pratiques familières des individus.

Si la pollution de l’air et ses conséquences sur le réchauffement climatique polarisent l’attention des chercheurs et des hommes politique, les sciences sociales et le design nous ramènent vers le terrain et la relation ordinaire à l’environnement, au(x) milieu(x) dans toutes leurs dimensions.Les objectifs de la démarche sont multiples : la prise en compte de l’expérience sensible, imaginaire, affective et l’évaluation de son incidence sur la compréhension des milieux, l’introduction des enjeux de justice au cœur des mobilisations individuelles et collectives pour ne pas se situer uniquement sur un calendrier politique et technique, la compréhension des pratiques et des représentations à l’égard de l’environnement. La démarche reprend également la question de l’habiter comme un ensemble de pratiques en lien avec un milieu vécu distant d’une représentation idéelle de la Nature.
lire la suite

Voir les séminaires, les conférences

Les recherches – projets

Les publications

.

Care

Le programme Care interroge le design dans la perspective de la pensée du Care, entendue non seulement comme pratique du soin, mais surtout comme éthique du soin et plus généralement comme réflexion sur une nouvelle écologie des relations en jeu dans nos environnements. Le Care invite chacun à construire de manière singulière des actions et interactions susceptibles de nourrir de nouvelles formes de citoyenneté et d’organisation sociale.

De quelle manière artistes et designers peuvent-il contribuer à développer ces relations au sein de l’univers du soin ? Quelle incidence la dimension de l’empathie a t-elle sur le travail des acteurs principaux du monde du soin praticiens hospitaliers, techniciens et ingénieurs, patients malades et handicapés ?

S’inscrivant aussi bien dans la réflexion actuelle sur le statut des usagers que sur les nouvelles formes de gouvernance depuis la délégitimassions de l’État-providence, la philosophie du care, compris comme attitude de soin et de sollicitude, est de prendre en compte le point de vue du destinataire du service qui devient coauteur et co-créateur du projet.
Voir les séminaires, les conférences, les colloques :

Les programmes des colloques :

Les recherches – projets

Les workshops

Les publications

La fabrique de l’hospitalité

Design et pensée du care

.

.

Les langages plastiques du design

Ce programme interroge de manière transdisciplinaire les langages plastiques comme la couleur, le matériau, les techniques et procédés, les représentations dans le projet de design.

Voir les séminaires, les conférences , les journées d’étude.

Couleur / Matériau / technique / représentation .

  • Colloque Couleur & Soin ( voir ci-dessus le programme Care)
  • Le séminaire “Couleur”

Corps et écologies

« Corps et écologies» est une recherche sur la corporéité en relation avec nos modes de vie, nos comportements, les usages de nous-même et du monde, nos modes de subjectivation, nos existences collectives. Elle interroge la corporéité, l’expérience vécue, les pratiques somatiques dans une perspective mésologique et écologique plurielle – environnementale, sociale, mentale.

Travailler, donner naissance, respirer, danser, lire, etc. sont des expériences vécues en interrelation avec leurs milieux singuliers, leurs écologies propres. C’est tout à la fois l’expérience corporelle et son milieu que nous proposons d’interroger. Interroger l’expérience pour l’améliorer, développer une meilleure conscience du corps, de son rôle perceptuel dans ses usages esthétiques. Interroger le milieu pour l’identifier et le cultiver,  pour en comprendre les interactions, son écologie, le cas échéant pour le transformer ou le créer par le projet de design.

Les séminaires et conférences 

Les recherches-projets

Les workshops

.

Innovations des milieux

La fonction du nouveau recouvre des modes différents : la découverte pour la science, l’invention pour les techniques, la créativité pour le design. Chacun de ces modes ont des développements singuliers, discontinu et successif pour l’invention, mise en place d’une réalité pratique strictement actuelle dans la créativité lorsqu’elle vient après l’invention ou réserve virtuelle d’actions et d’objets avant l’invention technique. La créativité n’est pas la résolution d’un problème, c’est la reformulation d’un problème par un détour instrumentale, un nouveau geste, une nouvelle manière de faire. Le cas échéant elle se détourne du perfectionnement ou du progrès technique trop orienté pour choisir d’autres normes, d’autres propriétés non explicites des objets, des espaces. Ce sont ces choix qui déterminent la nouveauté plus indéterminée et plus ouverte que le progrès. Cette indétermination et cette ouverture constituent les potentialités du design des milieux. En adoptant une démarche dans laquelle le milieu ne se présente pas comme préexistant aux relations qui s’y développe, le design des milieux a pour objectif de reformuler de manière originale et créative les questions relatives à la création, la préservation, la qualité des milieux de vie, du développement durable, du développement économique, du lien social, de la démocratie et des politiques publiques, du développement personnel au sein du collectif. L’innovation des milieux est intrinsèquement participative, collective.

Voir les séminaires, les conférences, les journées d’étude.

Les recherches projets

Les workshops

Les publications

.

.