Workshop Sylva / l’atelier invisible de Le Corbusier et Jean Prouvé

Home  /  Spécificités  /  design des nouveaux milieux  /  Workshop Sylva / l’atelier invisible de Le Corbusier et Jean Prouvé

On octobre 30, 2015, déposé par , In design des nouveaux milieux, With No Comments

Patrick Beaucé, Colin Ponthot et Anya Sirota

La vidéo est un enregistrement du rendu du workshop intitulé «  Workshop Sylva / L’atelier invisible de Le Corbusier et Jean Prouvé ». La première partie de la vidéo concerne les travaux des étudiants du département architecture du Taubman collège de l’université du Michigan. Elle est introduite par Anya Sirota qui explicite la méthode de projet suivi pas les étudiants. Cette méthode est issue d’une recherche intitulée « Civic Friche » menée à partir d’une centaine de friches industrielles transformées en équipement culturel. En une quinzaine de minutes Anya Sirota explicite une démarche de projet que l’on peut qualifier comme étant celle du « Design des nouveaux milieux ».

Dans la seconde partie les étudiants de l’ENSAD montrent leurs travaux réalisés in-situ. Le rendu a été filmé dans la salle de cinéma du musée Pierre Noël à St Dié des Vosges.

Présentation du workshop :
«Workshop Sylva /  L’atelier invisible de le Corbusier et Jean Prouvé ».

Un atelier informel où la recherche moderniste se serait effectuée sur et dans une architecture domestique, une « maison de maçon ». Improbable !
Pourtant c’est un tel espace que l’histoire nous a laissé avec la maison dénommé « Ancienne menuiserie Sylva » de Jean-Jacques Duval à St Dié des Vosges. Jean-Jacques Duval qui entrenait une relation d’amitié avec le Corbusier et Jean Prouvé et pour lequel Le Corbusier avait conçu la nouvelle usine familiale après les destructions de la seconde guerre mondiale.

L’atelier pédagogique ouvert aux trois options de l’école avait pour objectif d’élaborer des propositions plastiques concernant l’aménagement intérieur, la modification de la forme extérieure du bâti, l’aménagement du jardin sur lequel est implanté le bâtiment, la résonance du lieu dans le contexte urbain et régionale. Il a pris la forme d’un atelier pédagogique en immersion d’une semaine du lundi 26 octobre au vendredi 30 octobre 2015. Les étudiants ont travaillé sur le site de l’ancienne menuiserie. Dans la cadre de cet atelier, 10 à 12 étudiants du département d’architecture du Taubman collège de l’université du Michigan et leur professeur Anya Sirota se sont joints aux étudiants de l’ENSAD.

Les projets ont manifesté une grande liberté créative. La destination future du bâtiment avait été formulée par la ville de St Dié : créer une médiathèque de quartier annexe de la grande médiathèque de la ville, créer une résidence d’artistes en lien avec la programmation de la NEF de St Dié. Les étudiants ont multiplié les interventions ponctuelles créant des événements artistiques et en développant des projets pour le devenir du lieu.