MAXIME TERUEL : De la pâte de verre à l’objet

Home  /  Spécificités  /  design du verre  /  MAXIME TERUEL : De la pâte de verre à l’objet

On août 27, 2011, déposé par , In design du verre,Design numérique,DNSEP, With No Comments

2011

DNSEP DESIGN, MAXIME TERUEL

[DO:M]
gamme d’interrupteurs

« Comment inscrire la pâte de verre dans l’habitat à travers un “ objet ” de notre quotidien ? J’ai choisi de travailler sur l’interrupteur. Depuis l’invention de l’électricité l’interrupteur n’a subi que peu de mutations, à la fois fonctionnelle et esthétique. Je m’inscris dans une optique de réactualisation de l’interrupteur par la domotique en introduisant la pâte de verre.
La partie fonctionnelle a été pensée pour intégrer les futures normes d’installations électriques. Le branchement est sécurisé et simplifié. La pâte de verre apporte une dimension sensuelle et tactile et offre un nouveau regard sur cet objet “ banalisé ”.
Le module de base permet la programmation de la domotique. Ce support permet de personnaliser l’interrupteur.
Ce produit “ luxe ” est décliné en une gamme de caches jouant sur la texture, le relief et la couleur.»

inter-maxime-terueltests inter 055

URANE
carapace anti – ondes

« Guidé par les spécificités de la matière, j’ai remarqué qu’une sorte de pâte de verre est utilisée lors de la vitrification des déchets nucléaires. Je me suis donc intéressé aux caractéristiques chimiques de ce verre et à la manière dont il arrivait à stopper le rayonnement ionisant.
En explorant le champ électromagnétique, les ondes radios furent pour moi un élément déclencheur. J’ai donc imaginé un revêtement technique qui – par la seule spécificité du verre – permet de stopper toutes communications radio cellulaire. D’un geste simple de recouvrement, l’utilisateur à la possibilité de désactiver temporairement son téléphone portable.
Celui-ci au fil du temps, n’a cessé de s’immiscer dans notre vie privée, se voit désormais “parasité”. Une fois dans son “habit de verre”, il crée un obstacle physique à l’utilisateur, qui peut se soigner ainsi de son “addiction”. Comme un palliatif, il conduit tel un “temps de pause” au détachement momentané de l’objet, c’est l’enveloppe alors, qui fascine le plus.»

urane-maxime-terueltests inter 081

864
signalétique bulles

« L’origine de ce projet vient d’une observation sur la pâte de verre. À l’occasion d’une visite de la collection Daum au musée des Beaux-Arts de Nancy, je me suis laissé guider par cette matière. Ainsi j’ai pu constater un élément récurrent : la présence de bulles. J’ai imaginé un processus afin de canaliser la bulle et lui faire décrire des signes ou des typographies.
Le projet s’inscrit dans une thématique de design d’espace. J’ai retravaillé sur la signalétique existante du parcours vers la collection Daum du musée.
J’ai développé des éléments de signalétique lumineux ou l’écriture joue avec le défaut de la matière première.
Je souhaiterai également développer cette signalétique dans une maison de champagne. Lors des visites de caves, le degrés d’excellence de la bulle serait alors mis en relief. »

864-maxime-terueltests inter 049

Enregistrer